30 octobre 2008

Le livre de ma mère

Ce livre est l'évocation d'une femme à la fois simple et bonne, une mère, aujourd'hui morte, qui n'a vécu que pour et par son fils. Et ce fils, l’auteur lui-même, pleure infiniment cette mère disparue, il se remémore ses dévouements et déplore ses propres ingratitudes et duretés de fils. C’est au cœur de ses regrets et de ses remords toujours trop tardifs, ainsi que de sa reconnaissance toujours trop tard accordée qu’Albert Cohen puisera afin d’écrire cet hymne à la mère, cette oeuvre nécessaire, mais marginale dans son... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 22:15 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

09 mars 2008

Belle du Seigneur

Ariane a épousé Adrien Deume, un petit bourgeois qui travaille à la S.D.N.. Mais  Solal, le chef d'Adrien Deume, veut séduire Ariane, il envoie donc le mari en mission à l'étranger pour trois mois. Solal tient alors à Ariane un discours sur la séduction , discours qui séduit la femme de Adrien. Tous deux fuient dans le sud de la France. Adrien, rentré de mission plus tôt que prévu, est effondré par le départ de son épouse et tente de se suicider. Les amants s'installent dans un luxueux hôtel, mais lassés... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 00:52 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
09 mars 2008

Albert Cohen

Né à Corfou en 1895, Abraham Albert Coen appartient à l'importante communauté juive de l'île. Ses parents ont une fabrique de savons, mais quand la fabrique périclite et que l'antisémitisme grandit sur l'île, ils émigrent à Marseille . En 1914, Albert Coen quitte Marseille pour Genève. Il s' inscrit à la faculté de droit et s'engage en faveur du sionisme. Pour judaïser son nom, il va y faire ajouter un H et deviendra Albert Cohen. En 1919, il obtient la nationalité suisse (il était ottoman). Au moment de l'invasion... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]