29 juin 2010

La cathédrale

Agé de 33 ans, le narrateur de cette histoire, bien qu’il ait quitté la maison familiale, est toujours resté l’enfant dépendant de sa mère, menant une vie futile et égocentrique. A la mort de sa mère dont il abrègera les souffrances, le vide total de son cœur et de sa vie le saisit et il s’enfuit, laissant son père à la solitude de son deuil, et part au hasard sur les routes qui le mèneront aux abords de Madrid. C’est là qu’il rencontre le vieux Fernando Aliaga occupé à construire une cathédrale, seul et sans aucun plan. ... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 12:53 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

18 novembre 2009

Et mon coeur tranparent

Parce qu'il est complètement vide, apathique et veule, Lancelot se laisse toujours mener par les événements. C'est ainsi qu'il abandonne sa femme avec laquelle il avait établi une relation morne parce qu'emporté par un coup de foudre auprès de laquelle sa vie devient un partage entre de longues attentes lorsque cette femme, Irina, part au loin réaliser des documentaires animaliers et une relation purement sexuelle lorsqu' ils sont à nouveau réunis. Quand un jour la police téléphone pour lui apprendre la mort accidentelle et... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 13:40 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
02 décembre 2008

Sur la plage de Chesil

Au début des années 60, deux jeunes gens, Edward et Florence, éduqués selon les convenances et les principes de l’époque, vont passer leur nuit de noces sur la plage de Chesil. L’arrivée du moment fatidique approche, remplissant Florence de frayeur et de dégoût, tandis qu’Edward,  également non initié, craint sa maladresse et cette sorte de colère toujours à fleur de peau chez lui. Certes, tous deux s’aiment, mais la jeune femme ne cesse de repousser l’échéance tant redoutée, ce qui convient et ne convient pas à Edward. ... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 19:56 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
08 août 2008

Les hirondelles de Kaboul

Dans Kaboul rongée par  la violence des intégristes,  les soldats de dieu sèment la terreur et les mollah organisent exécutions et lapidations à tour de bras. A la ruine de la ville entière, saccagée par de longues guerres, répond la profonde corruption des hommes. La ville, enlaidie de misères, reflète l’abjection d’une survie qui ne s’obtient plus qu’à coup de lâchetés, d’hypocrisie, d’égoïsmes brutaux, de haines envers ces plus faibles que sont les femmes en tchadri réduites à l’état de sous esclaves. Sous une... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 17:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 août 2008

Yasmina Khadra

Yasmina Khadra est le nom de plume de Mohammed Moulesselhoul, né en Algérie en 1955. Il fut militaire jusqu'à ce qu'il décide de devenir écrivain. Il doit toutefois rapidement subir la censure. Mais pour lui, il n'est pas question de renoncer à l'écriture. Il se rallie à la suggestion de sa femme de prendre un pseudonyme et lui emprunte ses deux prénoms. Il fut révélé en 1997 par « Morituri », suivi de « L'écrivain », un roman autobiographique.
Posté par 6billine à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 juillet 2008

La Boite en Os

Cet étonnant petit livre débute par la rencontre inopinée de Norbert, le narrateur, et de son ami John Mac Corgeag, sorti d’un long internement pour raison de démence. John conte alors à son ami le lent déploiement de cette folie, dont les premiers jalons s’ébauchent déjà dès l’enfance, plus particulièrement dès sa rencontre avec Margaret, la compagne de ses jeux dont les yeux le fascinaient parce que, portes vers l’âme, ils étaient également les fermetures sur l’intime secret de l’être. La petite Margaret devra déménager,... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 20:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 juillet 2008

Antoinette Peské

Antoinette Peské (1904-1985). Fille d'un peintre, elle composait d'étonnants poèmes à l'âge de huit ans . Vocation précoce qui, après des débuts prometteurs, se cristallisera dans deux romans, « La Boîte en os » et « Ici le chemin se perd » (composé par Antoinette Peské en collaboration avec son mari Pierre Marty sous le nom de plume Peské-Marty). Deux romans, et c'est tout.
Posté par 6billine à 20:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 mars 2008

Le Parfum

Dans le Paris miséreux, un enfant inquiétant, jeté au milieu des ordures, survit à une tentative d'infanticide. Confié à Mme Gaillard, il est très tôt mis au travail chez un maître tanneur .Là, le jeune Grenouille est corvéable à merci, il effectue les travaux les plus péniblesOr un jour, il est irrésistiblement attiré par un délicieux parfum inconnu. Il le suit à la trace jusqu’à une jeune fille rousse. Voulant à tout prix posséder ce parfum, il l’étrangle et lui arrache ses vêtements pour pouvoir "s'imprégner jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 18:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 mars 2008

Patrick Süskind

Né en 1949 à Ambach, en Bavière, il étudie l'histoire et la littérature à Munich et à Aix en Provence. Il travaille ensuite comme scénariste pour la télévision.Il écrit une pièce de théâtre à un personnage : " La Contrebasse", qui sera publiée en 1984. Cette pièce est jouée régulièrement depuis sa création en Allemagne « Le Parfum « (1986) est son premier roman. Il vaut à son auteur un succès mondial. Patrick Süskind publie ensuite « Le Pigeon « (1987). En 1991, il publie « L'Histoire de Monsieur Sommer », une... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

Mendiants et orgueilleux

Dans un bordel caricatural un crime atroce et injustifié a eu lieu. Le policier Nour El Dine est chargé d’ élucider ce crime, et s’en réjouit parce qu’une telle fonction lui permettra enfin d’échapper à son quotidien minable pour se confronter à un criminel redoutable.Le criminel est Gohar, professeur de philosophie qui a préféré devenir mendiant, plutôt que d’être complice d’un système social auquel il ne croit pasCossery porte un regard plein de fraternité pour Gohar, homme hautain, lucide, et sans scrupules. Le... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]