10 mars 2008

Una Voce poco fa

Maria Malibran fut une chanteuse du début du XIXème siècle, à la voix fabuleuse, qui s'illustra surtout dans les oeuvres de Rossini, Bellini et Donizetti. Elle connut un immense succès, au cours de ses nombreuses tournées à travers le monde. Sa vie tumultueuse contribua aussi à sa légende, et celle-ci s'éleva au mythe lorsque la jeune femme mourut, à vingt-huit ans, d'une chute de cheval. Elle attendait un enfant. C'est à lui qu'elle s'adresse dans ce cout roman en pleurant un monde qu'elle n'a pas eu le temps d'habiter, ou plutôt... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 17:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 mars 2008

Sandrine Willems

Née à Bruxelles en 1968, elle vit aujourd'hui à Nice. Après avoir interprété différents rôles au théâtre et au cinéma, elle fait des études de philosophie. Elle revient ensuite au théâtre par la mise en scène, puis réalise pour le cinéma et la télévision, plusieurs courts et moyens métrages, ainsi que des documentaires musicaux L'écriture de scénarios l'a ensuite conduite à la littérature. Ses livres retracent des vies, réelles ou imaginaires, dont ils interrogent le sens. Pensées et émotions des personnages y occupent... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2008

Acide, Arc-en-ciel

Trois hommes, trois récits : leurs visites au narrateur, celui qui écoute, à qui on peut tout dire, celui qui vit au travers de leurs amitiés et accueille leurs vies Ainsi voit-on défiler un ouvrier qui parle de sa condition de travailleur, de cette âpreté, et qui évoque sobrement son engagement auprès des groupes terroristes, qui lui reste comme un remords, pour conclure "Nous avons perdu parce que nous fûmes incapables d'écarter de notre droit le penchant à l'arbitraire." Le deuxième témoignage est celui d'un... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 16:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 mars 2008

Erri De Luca

Il est né à Naples en 1950. À la fin de l'adolescence, il se donne à fond dans un engagement politique au sein du mouvement d'extrême gauche « Lotta continua », puis choisit d'exercer de multiples métiers manuels tant en Afrique et en France qu'en Italie. Parallèlement, de manière totalement autodidacte, il apprend l'hébreu pour lire les textes sacrés, qu'il entreprendra ensuite de traduire, d'abord pour son propre usage puis dans la perspective d'une publication. Ses brefs récits, notamment "Acide, Arc-en-ciel", où se... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2008

Le pays sous le vent

Nina, toute jeune encore, rencontre Gabriele, un fils de famille beau et brillant, animé d’une bonne dose d’originalité et plein de capacités. A partir d’un seul regard, l’imagination de Nina et ses sentiments s’enflamment. Mais Gabriele ne s’attarde pas auprès de Nina qui, bien qu’elle finisse par se marier, restera pour toujours accrochée à cette image illusoire d’amour passionnel Au cours de son voyage de noces, Gabriele sera à nouveau sur sa route, mais un Gabriele transformé, un Gabriele qui est devenu ce qu’il... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 16:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 mars 2008

Grazia Deledda

Née en Sardaigne en 1871, dans une famille de la petite bourgeoisie, elle passa son enfance dans ce village isolé où les gens ne parlaient qu’ un dialecte proche du latin. Jusqu'à 10 ans, Deledda suivit l’école primaire du village et reçut ensuite une éducation privée. Les problèmes familiaux pesèrent lourd sur la jeune femme, en raison de la maladie qui en décima une grande partie et aussi à cause de problèmes liés à un crime. Deledda était proche du naturalisme, mettant l’emphase sur les instincts et les forces... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2008

La peau et les os

En juin 1940, des centaines de milliers de vaincus s'acheminent vers les stalags sous les coups et les cris du vainqueur. Georges Hyvernaud, instituteur charentais, marche dans ce troupeau en guenilles, hébété de faim, de fatigue et de honte. Au bout du voyage, cinq ans de nuit et de boue. Dix-huit cents jours d'humiliation, de promiscuité répugnante, de pestilence et d'abjection. Le prisonnier de guerre est un homme nu, privé d'identité, d'espoir et de rêves. Ce livre terrible, chef-d'oeuvre longtemps oublié, est aussi un acte... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2008

Georges Hyvernaud

Né en 1902 en Charente, d'une mère couturière et d'un père ajusteur, Georges Hyvernaud fait partie de ces écrivains méconnus du XXe siècle.Élève remarqué, il intègre l'École normale d'instituteurs d'Angoulême en 1918, puis celle de Lyon. Il y prépare le concours de l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, qu'il intègre en 1922. Il enseignera dans les Ecoles normales d'Arras, de Rouen et de Paris. Au cours des années 1930, il participe à diverses revues pour lesquelles il rédige des articles et des chroniques. Mais, en 1940, il... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2008

Histoire d'une Marie

Marie est une fille simple, pure et toute faite de bonté. Née dans un milieu rural extrêmement pauvre, elle rêve d’amour et de prince charmant tandis qu’elle travaille durement pour les siensSa naïveté et sa bonté illimitée en feront une proie facile pour les hommes qui, au nom de l’amour qu’elle leur porte, l’engagent à se prostituer. Mais Marie est tellement pure dans le fond de son être que même la prostitution, même les travaux les plus rudes n’entacheront en rien son cœur toujours dévoué, toujours bienveillant, toujours donnéElle... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 15:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 mars 2008

André Baillon

André Baillon est né à Anvers en 1875 et mort à Saint-Germain-en-Laye en 1932.Il perdit son père à l’âge d’un mois et sa mère (qui s’était entre-temps remariée) à l’âge de six ans.André et son frère Julien furent pris en charge par une vieille fille rigoriste : leur tante paternelle Louise Baillon.Baillon, qui était psychiquement vulnérable, vécut assez mal une scolarité durant laquelle il ne parvint ni à s’intégrer à la vie de ses condisciples ni à s’adapter à la pédagogie de ses maîtres : les Jésuites de Turnhout et d’Alost.Son... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 15:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]