09 mars 2008

En lisant Tourgueniev

Dans une institution pour «dérangés mentaux » qui doit fermer, Marie-Louise Dallon voit défiler sa vie. Elle revoit son absence de vie affective et les raisons qui ont amenée sa famille à la faire interner...Lorsqu’elle quitte à regret sa famille de fermiers pauvres pour épouser Elmer Quarry, un riche commerçant en textiles, elle pense pouvoir vivre une vie paisible , même si le grand amour n’est pas au rendez-vous. Mais c’est l’enfer qui l’attend, avec ses deux belles-sœurs, des vieilles filles acariâtres dont elle doit subir jour... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 23:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 mars 2008

William Trevor

Né à Cork (Irlande) en 1928 dans une famille protestante. Après ses études (St Columba’s College ; histoire à Trinity College, Dublin), il enseigne et se consacre avec succès à la sculpture. Sculpteur avant de devenir auteur de fictions, et passa à l’écriture quand il s’aperçut que son art virait insensiblement à l’abstraction. En 1954, il quitte l’Irlande pour l’Angleterre, travaille comme rédacteur dans une agence de publicité Outre quelques romans et pièces de théatre, ce sont surtout ses nouvelles qui témoignent du... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 22:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mars 2008

Comme une valse

Commentaire " Je suis le seul être vivant réveillé pendant que le reste de l'humanité est en train de dormir ", constate la narratrice de la première nouvelle du livre. Ses monologues désopilants et ses dialogues où l’ ivresse et la neurasthénie se disputent sont merveilleux d’ironie, mais une ironie non dénuée d’accents de tendresse, voire de compassion . Et quel art de pouvoir croquer en quatre pages toute une vie où la futilité tend à se substituer à une personnalité que les mondanités ont absorbée Et l’on... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 22:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 mars 2008

Dorothy Parker

Née à West End le 22 août 1893La vie commence mal pour la jeune Dorothy Rothschild : orpheline à 20 ans, elle rencontre un courtier en bourse, Edwin Pont Parker, qu'elle finit par épouser plus pour échapper à sa famille de banquiers richissimes que par amour. Ce mariage se soldera rapidement par un divorce. Libre mais sans le sou, Dorothy Parker survit en donnant des cours de piano. D’ennui, elle se met à écrire et envoie ses premiers poèmes à Vanity Fair, où elle est engagée en tant que critique théâtrale. Mais elle va payer cher... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

La femme des sables

Un professeur parti à la découverte de quelque insecte des sables échoue dans un petit village du fond des dunes, village dont il ne pourra plus sortir, où personne ne songe à l'aider, où personne ne répond à ses questionsLe voilà prisonnier du sable : le sable qui envahit tout, qui s'infiltre dans la moindre fissure et qu'il faut sans répit rejeter. Particulièrement dans le trou où est tapie la maisonnette qu'il habite en compagnie d'une femme fruste, vraie maîtresse-servante. Jour après jour, mois après mois, l'homme et la... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 18:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 mars 2008

La face d'un autre

Le narrateur de cette histoire a eu le visage horriblement brûlé à la suite d'un accident. De telle sorte qu'il est condamné à vivre la figure enveloppée de bandages. Depuis, sa femme a élevé entre eux un mur de silence qu'il veut à tout prix faire tomber. Il imagine alors de se fabriquer un masque en matière plastique, réaliste au point de faire de lui un autre homme derrière un nouveau visage. Et il en vient peu à peu à se dire qu'il pourrait ainsi séduire sa propre femme, comme le ferait un étranger. Quand il pense... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2008

Kôbô Abé

Abe Kimifusa est né en 1924 à Tōkyō. Il passa son enfance en Mandchourie, où son père travaillait en tant que médecin. Il revint à Tôkyô pour effectuer son service militaire, expérience qui le rendit profondément antimilitariste. Il fit ensuite des études de médecine tout en écrivant des nouvelles. Par la suite, il abandonna ses études pour se consacrer totalement à la littérature, sa femme Machi, une dessinatrice connue, illustrant ses oeuvres.Son premier roman, « Kabé » (Les Murs) a obtenu en 1951 le prix Akutagawa, le plus... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

Mauvaise pente

Dans la campagne reculée, Grace Quinn, est une femme maltraitée par son mari, un pochard brutal, colérique, qui a un meurtre sur la conscience: l'été précédent, a fauché une gamine avec sa voiture, en rentrant de beuverie. Son jeune fils est mort, avalé par les eaux noires d'un ruisseau en crue. Inconsolable, elle s'est réfugiée auprès de son autre fils, Martin, qui vient de la quitter parce qu'il aime les garçons et qu'il veut vivre à Dublin, loin des regards accusateurs de la campagne irlandaise. A bout de souffrances et de... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

Keith Ridgway

Né à Dublin en 1966, Keith Ridgway s'est d'abord imposé dans son pays comme un nouvelliste raffiné. Ses nouvelles, rassemblées en recueil, ont été couronnées par le Rooney Prize . Mais c’est évidemment son premier roman, « Mauvaise pente », 1998, qui lui a valu sa célébrité et pour lequel il a obtenu, trois ans plus tard le prix Femina étranger en France. Il vit aujourd'hui à Londres.
Posté par 6billine à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2008

Mendiants et orgueilleux

Dans un bordel caricatural un crime atroce et injustifié a eu lieu. Le policier Nour El Dine est chargé d’ élucider ce crime, et s’en réjouit parce qu’une telle fonction lui permettra enfin d’échapper à son quotidien minable pour se confronter à un criminel redoutable.Le criminel est Gohar, professeur de philosophie qui a préféré devenir mendiant, plutôt que d’être complice d’un système social auquel il ne croit pasCossery porte un regard plein de fraternité pour Gohar, homme hautain, lucide, et sans scrupules. Le... [Lire la suite]
Posté par 6billine à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]